Localisation et périmètre du projet

Structure générale des objectifs et des actions

Développement éolien en Corse: Gypaète barbu et autres espèces sont menacés!!!

Le Conseil scientifique du SMPNRC s'est réuni à Corté le 25 novembre 2021. A l'ordre du jour était prévue une présentation "Développement éolien et rapaces patrimoniaux: des impacts négatifs attendus en Corse!"

Cette présentation a permis d'attirer l'attention des membres du Conseil scientifique sur le fait que la planification actuelle du développement éolien sur l'île ne prend pas suffisamment en compte les rapaces patrimoniaux, y compris sur le territoire du PNRC. Plusieurs espèces patrimoniales (Gypaète barbu, Milan royal, Aigle royal...) seront impactées par les projets éoliens actuels. Le projet LIFE GYPRESCUE va établir en 2022 une cartographie des zones d'occurrence du Gypaète barbu pour intégration dans les documents planificateurs (action A1). Cette cartographie intégrera, en plus du Gypaète barbu, les autres espèces de rapaces inscrites à l'annexe 1 de la Directive européenne "oiseaux": Balbuzard pêcheur, Aigle royal, Milan royal, Faucon pèlerin, Autour des palombes et Aigle de Bonelli.

LIFE GYPRESCUE: qualité et cohérence du projet relevées par le Conseil scientifique

Le Conseil scientifique du SMPNRC s'est réuni à Corté le 25 novembre 2021. A l'ordre du jour était prévue une présentation du projet LIFE GYPRESCUE. Les membres du Conseil scientifique ont relevé la qualité et la cohérence technique du projet! Des échanges intéressants concernant notamment l'exposition du gypaète à une intoxication environnementale (plomb...).

Coopération inter-LIFE GYPRESCUE / LIFE MILVUS

Causes de blessure et de mortalité des rapaces

Action C8. Réduire les risques d'empoisonnement et d'intoxication

Action C9. Prévenir les risques de collision et d'électrocution

Le SMPNRC et le CENC travaillent ensemble depuis de longues années en faveur de la sauvegarde du patrimoine naturel insulaire. C’est donc tout naturellement que le SMPNRC et le CENC se sont réunis le 29 octobre 2021 à Corté dans le cadre d’une coopération inter-LIFE GYPRESCUE / LIFE MILVUS.

 

Cette coopération vise à créer une synergie entre les deux projets, à optimiser les moyens humains et financiers, à définir des protocoles communs, à favoriser les échanges de données et une communication concertée.

Le principal volet commun aux deux projets LIFE est la thématique / problématique des gypaètes barbus et des milans royaux en détresse (blessures…), et des causes de mortalité (collision, intoxication…). Cette réunion a permis d’échanger sur le contenu des actions (contexte, aspects techniques, financiers…) à mettre en œuvre et de faire un premier retour d’expérience. Au-delà du Gypaète barbu et du Milan royal, le projet LIFE GYPRESCUE prévoit notamment d’étendre cette thématique sur d’autres espèces sentinelles et/ou prioritaires : Balbuzard pêcheur, Aigle royal, Autour des palombes, Faucon pèlerin, Buse variable… Le Centre de soins des rapaces du SMPNRC jouera un rôle prépondérant pour développer un réseau fonctionnel de collecte et de soins des rapaces en détresse, et travailler avec les différents acteurs.

Action E2. Communiquer

Conception d'outils pédagogiques

Ce volet est mis en oeuvre par le SMPNRC et la LPO. Un premier atelier technique s'est tenu les 12-13 octobre 2021 à la Casa marina (Galeria). L'équipe du pôle "Education et sensibilisation du public" (SMPNRC) et les responsables du réseau "Education Pyrénées vivantes" (Philippe Serre et Eric Delgado, LPO) se sont retrouvés. Les compétences et le travail du réseau "Education Pyrénées vivantes" est reconnu au niveau international. Ces deux journées ont été riches d'échanges et de retours d'expérience. De nouveaux outils pédagogiques (casque de réalité virtuelle...) seront conçus ces prochains mois et viendront compléter ceux de la malle pédagogique CAP gypaète (CAP=Corse Alpes Pyrénées). Vous découvrirez le fruit de ce travail en réseau lors de différentes activités pédagogiques, manifestations...

Le gypaète barbu,

une espèce gravement menacée d'extinction

en Corse.

Nombre de visiteurs

compteur

Nombre de visites

compteur de visite